"Ils diront à la montagne" : discussion virtuelle entre penseurs réunis ici artificiellement par montages/collages + ou - aléatoires de citations diverses ou courts extraits récoltés au fil de lectures éclectiques.

 

Galets

 

Quelque part au bord de la Terre

Umberto Eco
Ils ne s’exprimèrent pas exactement en ces termes, mais chacun exposa avec détachement son opinion, mêlée à la profonde certitude que, de toute façon, la chose n’aurait aucune incidence sur la courbe générale de l’entropie et la mort thermique de l’Univers.


   La Terre mère (1)
   

Tatanka Yotanka
Regardez, mes frères, le printemps est venu ; la terre a reçu les baisers du soleil et nous verrons bientôt les fruits de cet amour !
Chaque graine est éveillée et de même tout animal est en vie. C’est à ce pouvoir mystérieux que nous devons, nous aussi, notre existence et c’est pourquoi nous concédons à nos voisins, même à nos voisins animaux, autant de droit qu’à nous d’habiter cette terre.
Cependant écoutez-moi, mes frères, nous devons maintenant compter avec une autre race –– petite et faible quand nos pères l’ont rencontrée pour la première fois, mais aujourd’hui devenue tyranique. Fort étrangement, ils ont dans l’esprit la volonté de cultiver le sol et l’amour de posséder est chez eux une maladie. Ce peuple a fait des lois que les riches peuvent briser mais non les pauvres. Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent. Ils revendiquent notre mère à tous, la terre, pour eux seuls et ils se barricadent contre leurs voisins ; ils l’a défigurent avec leurs constructions et leurs rebuts. Cette nation est comme un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage.

lya Prigogine
Il y a une distinction fondamentale entre les systèmes stables et instables. En bref, les systèmes dynamiques stables sont ceux où de petites modifications des conditions initiales produisent de petits effets. Mais pour une classe très étendue de systèmes dynamiques, ces modifications s‘amplifient au cours du temps. Les systèmes chaotiques sont un exemple extrème de système instable car les trajectoires correspondant à des conditions initiales aussi proches que l’on veut divergent de manière exponentielles au cours du temps. On parle alors de « sensibilité aux conditions initiales » telle que l’illustre la parabole bien connue de l’ « effet papillon » : le battement des ailes d’un papillon dans le bassin amazonien peut affecter le temps qu’il fera aux Etats-Unis.

Chef Seattle
Cette eau scintillante qui coule dans les ruisseaux et les rivières n'est pas seulement de l'eau mais le sang de nos ancêtres.

E.Scrödinger
La vie se nourrit d’un « flux entropique négatif », mais on peut dire aussi que la vie se trouve associée à la production d’entropie, et donc aux processus irréversibles.

Arnold Toynbee
Bien qu’il soit possible qu’existent d’autres biosphères, il est tellement improbable que nous puissions atteindre l’une d’elles que nousferions bien de concentrer nos efforts et nos pensées sur cette biosphère-là (la nôtre). Il nous faut invotorier son histoire, prévoir son avenir et faire tout ce que l’activité humaine peut faire de manière à être sûr que cette biosphère (la biosphère) demeurera habitable tant que des forces cosmiques échappant au contrôle de l’homme ne la rendront pas inhabitable.

 

« Si deux sont l’un avec l’autre en paix dans la même maison, ils diront à la montagne « Déplace-toi ! » et elle se déplacera. » Evangile apocryphe de Thomas, 53


Umberto Eco, « Comment voyager avec un saumon »
Tatanka Yotanka - Sitting Bull, guerrier sioux, « Pieds nus sur la Terre sacrée »
lya Prigogine, « La fin des certitudes »
Chef Seattle, 1854, Réponse au gouvernement américain
E.Scrödinger, “What is life ? », in Ilya Prigogine, « La fin des certitudes »
Arnold Toynbee, "La seconde aventure de l’humanité"